dimanche 15 mai 2016

Semnoz - Laveno - Passy



Compte-rendu we de l'ascension
  • Jeudi 5 mai au matin, nous rejoignons Armand et les joyeux deltistes du Semnoz, la météo n’est pas magique, mais les copains sont là (Lolo, Gillou, Christine, Jérémy Nad dans le camion et Dirk, Cédric, Antonio, Gérard, Philippe, Thomas, Piero, Lison, Nico-Nico) il y a une 15zaine d’ailes au déco (et même 2 « chiffons » pilotés par Rémi et Arthur). Pour l’occasion, Piero reprend les tubes et nous fait quelques petits passages… Thomas, vaché à St-Offenge arrivera pile-poil pour goûter les loukoums rapportés du Maroc par Hélène à l’attéro ;-)
  • Après cette belle première journée, le camion récupère Nico-Nico et Cédric (Rapido) et c’est donc à 7 que nous prenons la direction de Laveno. Sous prétexte de prendre le café en Italie la première pause aura lieu après 12km de lumière bleues sous le Mont-Blanc. Gillou essaiera toutes les langues pour déclasser le camion au péage italien, et promis, personne n’a rigolé. Après une courte nuit sous la tente, nous prenons les œufs pour monter au fameux déco très très plat de Laveno Mombello. On vérifiera l’expression « posé comme un allemand » et on inventera l’expression « la french connection» ; des décos qui impressionnent les plus grands (Lolo et Nad), Manfred Rummer ne nous oubliera pas ;-). Nico-Nico se balade pendant quelques heures dans les nuages, croisant par ci par là les deltas italiens qui reviennent de Suisse… Cédric s’amuse à faire des wings et des vrilles. Tandis que les autres profitent de la masse d’air montante pour découvrir le lac majeur d’un peu plus haut. Jérémy, changera son deuxième montant…
  • Samedi sous le soleil italien. Nous suivrons Panzer et sa navette pour rejoindre le deuxième déco de Laveno. Seul Cédric volera. Le vent passera cul quand Nico-Nico se présentera au décollage. Un km de portage plus tard, la rencontre avec les parapentistes coincés eux aussi au déco nous permettra de manger « les meilleures glaces du coin » …
  • Dimanche 8 mai, le réveil sonne un peu plus tôt pour nous permettre de rejoindre Passy. Vraisemblablement pas assez tôt quand même… Après une montée épique, Nico-Nico se prépare… Le vent tournera en même temps que son aile… C’est donc un beau vent de cul qui s’installera au décollage pour le reste de l’après-midi. Gillou Nico et Cédric replieront. JD envoie un p’tit message « je vous l’avais dit, pas de Passy si Foehn annoncé »... Agaçant, le gamin ! Nous n’avons pas dit notre dernier mot, on reviendra !

Bons vols à tous.

3 commentaires:

  1. Très bon compte rendu de votre séjour ,félicitations au rédacteur !!!!

    RépondreSupprimer
  2. Bonne barre de rire en vous lisant ! Jéremie a fait un 2 éme montant !!! Je vais me faire dépasser bientôt...

    RépondreSupprimer
  3. Très bonne article pour faire partager ces bons moments, je vais essayer de transférer les photos ce weekend de Laragne et Laveno.

    RépondreSupprimer