mercredi 28 juin 2017

Challenge de Septmoncel: ayé c'est fait!


Si je devais résumer ce week-end: de superbes conditions sur un superbe site et une bonne ambiance.

Samedi: 
Pilotes présents: Florence, Dirk, Jeannot, Sami, Aldric, Robert, Pascal et moi.
Après une matinée bien grise comme annoncée par windfinder, le ciel s'est éclaircis très vite en début d'après midi. Plus vite que nous le pensions et sommes montés au décollage un peu tar.
Un plafond relativement bas et des conditions assez stables ne permettront pas à la majorité des pilotes de s'extraire. Dirk et Florence feront des tas (c'est relatif hein?, moins d'une heure en tout cas), seuls Robert et Aldric réussiront à s'extraire du bocal, Jeannot a tenu 2 heures dans le bocal, Sami et Pascal, 1 heure. Notons la prouesse de Pascal qui s'est envolé après une courte pause de...27 ans, et qui pour sa reprise a choisi la contre-pente. Comme quoi, rien de tel que cet atterrissage.

Dimanche:
Pilotes présents: Dirk, Jeannot, Sami, Aldric, Robert et moi.
Cette fois nous décidons de monter plus tôt et de dîner au décollage. Nous apprenons de nos erreurs, doucement mais sûrement. Le fait de manger à la cabane provoque une inertie de dingue. Le ciel s'ouvre plus vite que la veille, il y a plein de petits cum de partout. La question étant: est-ce du thermique ou des restes de l'orage de la veille au soir? A 15h j'ouvre le bal suivi par Robert, Jeannot, Dirk et Sami. Et là, c'est le drame: ça pétouille, on descend aussi vite qu'on monte. Bref, c'est de la merde. Dirk abandonne au bout de 20 minutes et va se poser. Aldric se décide enfin à décoller. Persuadé qu'il fera un tas, il préfère voler sans gants. Au bout de 30 minutes de vol je me retouve bien bas et décide bon gré mal gré d'aller me poser. Dirk me donne les conditions à l'atterrissage et est content de voir quelqu'un. En faisant mes S, à la bonne hauteur pour m'alligner je trouve un petit +2,5 hyper teigneux et sous le vent qui me remonte à 1300m. Pendant ce temps là, Robert fait la même. Dirk a bien les boules en comprenant qu'il restera tout seul à l'atterrissage. A 16h Septmoncel devient enfin magique. Ca monte de partout et très fort. Aldric rentre dans un nuage et se fait une grosse chaleur. Tout le monde part en cross. Robert ira jusqu'à Emondeau et se vachera sur le retour. Aldric marquera le plus gros score en se faisant toutes les balises du coin.

Au final:
1er: Aldric
2 ème: Robert
3 ème: Jeannot

Tout le monde est reparti avec un paquet de bonbon et surtout avec la satisfaction d'avoir passé un super week-end.

1 commentaire:

  1. oui, après 1h de yoyo ce fût de belles conditions généreuses,1850 sur l'Essard avec Sami puis 2050 et de multiples gloires du pilote sur la pointe de Vulvoz (à l'aller car au retour il n'y avait plus rien du tout !!!). Finalement posé à Samiset AR 41 km à la CFD. Merci à Jeanjean et Jeannot pour la navette et les bières fraiches.

    RépondreSupprimer